Zoom sur l'Israël

Les Films : Zoom sur israël

Foxtrot

Lion d’argent/Grand Prix du jury-Mostra de Venise-Ophir du meilleur film et meilleur acteur et meilleure actrice

De Samuel Maoz/2018-1h53-VO

Avec Lior Ashkenazi, Sarah Adler, Yonaton Shiray.

Dafna ouvre la porte. Des uniformes apparaissent. Elle s’effondre : son fils qui sert sous les drapeaux, est mort. Son époux, Mickaël, se mure dans une douleur indicible, de révolte et colère cimentée. Pourquoi ? Pourquoi nous ? Pourquoi cette guerre absurde ?
Construit comme une tragédie, Foxtrot débute par l’exploration d’une douleur, celle de parents. Puis, le récit bascule dans le quotidien absurde de ce jeune militaire, qui surveille avec trois soldats un barrage sur une route boueuse perdue dans un paysage désertique.
Foxtrot, sans la nommer, traite de l’occupation militaire israélienne, de la dimension tragique de la situation et du caractère arbitraire de la mort. Il tend un miroir
critique à la société tout en revisitant la norme du film de guerre et montre le prix élevé payé de part et d’autre du conflit.

Séances : 31/03/14h - 02/04/10h15

Les témoins de Lendsdorf

Premier film

D'Amichai Greenberg/2018-1h34-VO

Avec Ori Pfeffer, Hagit Dasberg-Shamul, Emmanuel Cohn

Yoël est un historien juif orthodoxe, chargé de la conservation des lieux de mémoire liés à la Shoah. Depuis des années, il enquête sur un massacre qui aurait eu lieu dans le village de Lendsdorf, au crépuscule de la Seconde Guerre Mondiale. Jusqu’ici patientes et monacales, ses recherches s’accélèrent lorsqu’il se voit assigner un ultimatum : faute de preuves tangibles de la tuerie, le site sera bétonné sous quinze jours… Son idéal de vérité chevillé au corps, Yoël redouble d’énergie. Il s’immerge dans des centaines d’heures d’archives classées et auditionne tous les témoins encore vivants. Jusqu’à une découverte qui, l’impliquant intimement, va faire vaciller ses convictions les plus profondes.

Avec ce premier film magistral et poignant, le réalisateur a choisi de traiter un sujet austère qui engage à la réflexion notamment autour de la judaïté.

Séances : 28/03/16h - 31/03/19h

Tel Aviv on fire

Meilleur film et meilleur scénario au Haifa Film Festival 2018 - Grand Prix du festival International de Saint Jean de Luz 2018 - Meilleur acteur à la Mostra de Venise 2018 : Kais Nashef

De Sameh Zoabi/2019-1h37-VO

Avec Kais Nashef, Lubna Azabal, Maisa Abd Elhadi

Salam, paresseux et rêveur, occupe grâce à son oncle producteur un petit boulot d'assistant sur le plateau d'un soap opéra palestinien à succès, tourné à Ramallah : "Tel Aviv on fire". Cette série, écrite au jour le jour, aussi populaire côté palestinien qu'israélien, raconte, en 1967, l'infiltration d'une espionne palestinienne dans l'état major israélien. Par un concours de circonstances, Salam se voit promu scénariste de la série. Inexpérimenté, il va trouver une opportune inspiration auprès du commandant israélien responsable du checkpoint qu'il traverse quotidiennement… Mais celui-ci, dont l'épouse est passionnée par la série, va lui imposer progressivement des choix scénaristiques difficiles à justifier auprès des producteurs…
Sous couvert d’une comédie loufoque assumée, le réalisateur palestinien Sameh Zoabi délivre un témoignage en finesse des enjeux et du quotidien du conflit israélo-palestinien, ainsi qu'un habile message de paix.

Filmographie : Catch the moon (2015) - Téléphone arabe (2010) - Be quiet (2006)

Séances : 29/03/10h15 - 30/03/21h

Vierges

Prix d'interprétation féminine/Festival de Tribeca

De Keren Ben Rafaël/2018-1h31-VO

Avec Joy Rieger, Evgenia Dodina, Michael Aloni

Lana, 16 ans, traîne son ennui sur la plage de Kiriat Yam, station balnéaire quelconque au nord d'Israël, où sa mère tient un café que personne ne fréquente plus. En conflit avec elle, et encombrée d'une petite cousine fantasque, Lana rêve de s'enfuir à Tel Aviv, de vivre sa vie. Jusqu'au jour où la rumeur de l'apparition d'une sirène met toute cette petite ville engourdie en ébullition.
La réalisatrice s'est inspirée d'un fait divers réel et a tourné à Kiriat Yam dont le maire a proposé 1 million de dollars à qui prouverait l'existence de cette sirène...
Keren Ben Rafaël va jouer sur cette confrontation entre le réel et le fantastique, la trivialité du quotidien et la poésie du fantasme, pour nous offrir un film attachant, aux trouvailles cocasses, et superbement interprété par les trois protagonistes féminines.

Séances : 31/03/16h45 - 01/04/10h15

Rejoignez-nous !

N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux :

          

Nous Contacter :
rencontrescinesalon@gmail.com

Nos Partenaires :